Baromètre des congés et absences dans les PME et TPE

Baromètre des congés

Baromètre des congés et absences dans les PME et TPE

En ce jeudi 1er septembre, la rentrée scolaire semble sonner le glas des vacances cru 2016. Si le retour au bureau vous rend un peu morose, et que vous avez encore la tête en congés, ce baromètre des congés et absences 2015/2016 vous plongera pour quelques minutes encore dans les vacances.

Les raisons des absences

Chiffres clefs :

41 C’est le nombre moyen de jours d’absence pour un salarié d’une PME.

86% C’est le taux de présence moyen d’un salarié sur une année.

3,5 En moyenne une demande de congés payés porte sur 3,5 jours, contre 1,5 jours pour les RTT.

 

Des congés largement anticipés

Comment lire ce graphique ? Les absences du mois d’août sont en moyenne posées 56 jours avant le premier jour de l’absence.

Chiffres clefs :

  • 32 Une demande de congés payés ou RTT est effectuée en moyenne 32 jours avant le premier jour de l’absence. Les congés d’été sont les plus anticipés par les employés puisque les vacances prises entre juillet et août sont posées entre 40 et 57 jours à l’avance !
  • 20% Les dates des congés et RTT sont imposées par les entreprises à hauteur de 20% par les entreprises.

Entre un délai de prévenance relativement élevé et une part conséquente de dates d’absences imposées, les entreprises ont globalement une bonne capacité d’anticipation des fluctuations de leur effectif au regard des congés.

 

Quel mois est le plus travaillé ?

Chiffres clefs :

  • 21 Le mois de l’année le plus travaillé est le mois de juin avec 21 jours de travail. Il est suivi des mois de mars, septembre et octobre qui ont compté chacun 20 jours travaillés en moyenne.
  • 12 A l’inverse, le mois d’août a connu le plus d’absences avec seulement 12 jours de travail en moyenne, soit 9 jours de moins qu’en juin ! Il est suivi des mois de mai, juillet et décembre pour lesquels on constate donc une moyenne de 17 jours de travail.

 

Les jeunes sont-ils des fainéants ?

Chiffre clef :

  • 16 C’est la différence de jours d’absence sur une année entre les plus jeunes (nés après 1989) et leurs aînés (nés avant 1960).

Les employés nés après 1990 sont donc les moins bien lotis en terme de jours de congés ! Souvent récemment employés, ils n’ont probablement pas cumulé l’intégralité de leurs droits sur la période de référence précédente. D’autre part, ils sont moins souvent en arrêt maladie que leurs aînés.

Pour les natifs des années 80, les naissances pèsent lourds en terme d’absentéisme… Le risque : que les femmes nées dans les 80s soient discriminées à l’embauche, l’employeur pouvant craindre des longues absences.

Gérer les congés simplement avec Nereo

Les TPE : grands perdants ?

Chiffre clef :

  • 26% Les employés d’entreprises de plus de 10 employés ont 26% de congés/RTT de plus que ceux des TPE de moins de 10 employés !

Dans les petites structures, les employés renoncent donc à une partie de leurs congés payés ! En effet, ils ne prennent que 21 jours en moyenne, soit moins de 5 semaines de congés.